La tour du frère prêcheur

Neuville

Une légende raconte qu’elle abritait le moine qui ravitaillait le monastère de Florennes, en poisson, car elle était proche de l’étang.

Monument étrange et mystérieux. C’est une tour construite au milieu d’un verger sur un sol en pente très prononcée. Du côté Sud une porte sert d’entrée aux bestiaux. Du côté Est à environ 1,20 m. du sol, une porte à laquelle donne accès un escalier en pierre à peu près démoli. Si on se hasarde à l’intérieur on constate que le plancher n’existe plus. À côté de l’escalier se greffe sur l’édifice, un lierre dont le tronc s’aplatit sur la maçonnerie mesurant plus de 70 cm de large. Le lierre, dans son entière liberté, en recouvre une bonne partie supérieure et tout le toit.